Projets ANR (Agence Nationale de la Recherche)

Projet ANR-21-CE27-0027 CulturIA
Une histoire culturelle de l’intelligence artificielle (2022-2024)

Porteurs : Alexandre Gefen (UMR Thalim / CNRS, Université Sorbonne Nouvelle, ENS), Ksenia Ermoshina (CIS UPR 2000, CNRS), Benoît Sagot (Inria de Paris)

Ce projet vise à proposer une approche culturelle de l’intelligence artificielle (IA), de sa « préhistoire » jusqu’aux développements contemporains du deep learning, en combinant les méthodes de l’histoire des sciences, de l’histoire des idées et des imaginaires collectifs avec des analyses de terrain. Ce projet est inédit, en France comme dans le monde anglo-saxon, alors que son urgence nous apparaît imposée par l’ampleur des débats actuellement menés sur l’IA. L’hypothèse de recherche du projet est la nécessité de comprendre l’IA non seulement comme un ensemble d’algorithmes, mais aussi comme une « technoculture » (Shaw, 2008), où les sciences impliquées (mathématiques, sciences de l’information et sciences cognitives) sont inscrites dans des institutions configurant les pratiques scientifiques, mais aussi dans des contextes culturels situés et dans des imaginaires impliquant des idéologies, des fictions, des représentations sensibles.

En savoir plus : https://www.thalim.cnrs.fr/programmes-de-recherche/programmes-subventionnes/article/culturia

Projet ANR-21-CE38-0008 VHS
Vision artificielle et analyse Historique de la circulation de l’illustration Scientifique (2022-2025)

Porteurs : Alexandre GUILBAUD (Institut des siences du calcul et des données)

Le projet VHS propose une approche nouvelle pour l’étude historique de la circulation des savoirs scientifiques fondée sur de nouvelles méthodes d’analyse de l’illustration. Grâce aux derniers développements de l’IA et de la vision artificielle, l’objectif est de concevoir un instrument d’analyse inédit fondé sur l’étude des modalités d’évolution et de transformation des images dans des corpus scientifiques illustrés du Moyen-A^ge et de la pe´riode moderne. Nous développerons pour ce faire des me´thodes d’apprentissage non ou faiblement supervise´es permettant d’effectuer des recherches automatiques d’envergure adaptées à ces corpus, fondées sur la détection de similarités iconographiques (entre les images, afin de repérer les processus de copie et d’emprunt notamment) et textuelles (entre les images et les légendes ou les textes associés, pour repérer par exemple des images différentes décrivant des contenus textuels similaires). Ces méthodes fourniront aux historiens de nouvelles associations d’illustrations et relations possibles (intericoniques et/ou intertextuelles) dont l’analyse apportera de nouvelles réponses sur plusieurs questions essentielles des études sur les modalités de circulation des savoirs scientifiques illustrés, à commencer par la place et le rôle de l’image dans la transmission de ces savoirs.

Projet ANR-21-CE27-0009 BiNaH
Bibliothèque Nationale “Hebraica” : manuscrits hébreux à Paris (2022-2025)

Porteurs : Emma Abate (Institut de recherche et d’histoire des textes)

Le catalogage complet et une étude historique de la collection des manuscrits hébreux de la Bibliothèque nationale de France (BNF) est toujours un desideratum. Le projet collaboratif Bibliothèque Nationale «Hebraica»: Manuscrits hébreux à Paris (BiNaH) vise à combler cette lacune scientifique. Le projet propose de publier le premier catalogue complet et mis à jour des manuscrits hébreux de la BNF, d’une part, et d’écrire l’histoire du fonds, des acquisitions progressives dont il est issu et des itinéraires intellectuels dont il témoigne, d’autre part. Le fonds de la BNF est l’un des fonds de manuscrits hébreux les plus riches au monde ; il abrite une collection unique de près de 1500 manuscrits, rassemblés à travers les siècles à partir de divers legs importants. Ces manuscrits datent du Moyen Âge à l’époque moderne et proviennent de toute l’Europe, de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ce corpus remarquable comprend des manuscrits portant sur des sujets très variés : l’on trouve des codex bibliques, des rouleaux de la Torah, des commentaires bibliques, des textes talmudiques et rabbiniques, des traités théologiques, des livres de prières, ainsi que des ouvrages historiques. Il comprend également des documents de la vie quotidienne, des traités philosophiques, scientifiques, médicaux, lexicographiques, magiques et mystiques Certains sont des manuscrits magnifiquement enluminés, d’autres des parchemins kabbalistiques ayant appartenu à des humanistes et des hébraïstes d’époques différentes. Le fonds reflète une histoire d’acquisitions complexe mais progressive entre Moyen Âge et époque moderne, qui reste encore en large partie à écrire ; il est strictement liée non seulement à l’histoire culturelle des juifs mais, plus largement, à l’histoire culturelle de la France et de l’Europe.

Projet ANR-21-CE38-0001 BHAI

Intelligence artificielle hybride appliqué à la sigillographie byzantine (2021-2025)

Porteur : Victoria EYHARABIDE (SENS, TEXTE, INFORMATIQUE, HISTOIRE)

Ce projet en Humanités Numériques propose une approche innovante en Intelligence Artificielle appliquée à la sigillographie byzantine. Nous combinerons la vision par ordinateur, l’ingénierie des connaissances et la modélisation des relations spatiales pour aider à l’interprétation des sceaux byzantins. L’objectif est de (i) travailler sur la reconnaissance d’écritures sur les sceaux, (ii) analyser des scènes iconographiques et (iii) proposer des solutions basées sur l’IA pour aider les experts dans l’interprétation des parties endommagées des sceaux. Ce projet sera dirigé par Victoria Eyharabide (coordinatrice) qui a réuni une équipe d’expertes composée des Pr. Béatrice Caseau (histoire byzantine), Pr. Isabelle Bloch (IA) et MCF HDR Laurence Likforman (vision par ordinateur). Ce projet offre une occasion unique de développer une nouvelle collaboration multidisciplinaire tout en permettant à une jeune chercheuse de renforcer ses compétences en leadership et en coordination.

Projet ANR-20-CE27-0023 DESIGNSHS

Design graphique, recherche et patrimoine des sciences sociales. Le Laboratoire de graphique de Jacques Bertin (2021-2025)

Porteur : Charlotte Bigg (Centre Alexandre Koyré)

Ce projet vise à réaliser la première étude d’envergure des relations entre création graphique, design et sciences humaines et sociales, de 1950 à aujourd’hui. L’essor de la visualisation de données et des technologies d’imagerie place désormais le design et la visualité au cœur de tous les domaines de la connaissance, avec des implications fondamentales pour l’épistémologie scientifique. Le Laboratoire de graphique de Jacques Bertin fut un acteur majeur de ce mouvement au croisement de l’innovation graphique et des sciences sociales telles qu’elles se sont réinventées, notamment en France, au XXe siècle. Son étude sera fondée sur l’exploitation, la mise à disposition numérique de deux riches fonds d’archives et une approche interdisciplinaire impliquant et contribuant à nourrir les convergences actuelles entre design, humanités numériques et sciences sociales, y compris dans ses réflexions sur les nouveaux outils de patrimonialisation et valorisation des archives visuelles.

Projet ANR-20-CE38-0016 LabInVirtuo

Lab In Virtuo (2021-2025)

Porteur : Ronan Querrec (Laboratoire des Sciences et Techniques de l’Information, de la Communication et de la Connaissance)

Le projet se situe dans le domaine de l’ingénierie des connaissances, de la Réalité Virtuelle (RV), Augmentée (RA) et des Humanités Numériques (HN), sur la thématique : “Activité humaine versus histoire et patrimoine des paysages culturels industriels et sensoriels” à titre de démonstration.
Nos objectifs sont de développer et valider : a) des laboratoires virtuels et des méthodes de recherches interdisciplinaires SHS-STIC (IA-RV) à partir de démonstrateurs d’un fort intérêt historique et patrimonial ; b) des méthodes collaboratives impliquant aussi bien des acteurs institutionnels (musée, etc.) que non institutionnels (ouvriers, etc.) portant sur l’histoire culturelle et la conservation numérique des métiers industriels ; c) des scénarios situés dans l’EVIRS dédiés à la médiation.

Projet ANR-21-CE27-0002 CORR-PROUST_1907-1914

La Correspondance de Marcel Proust, un laboratoire de création (2021-2024)

Porteur : Francoise Leriche (Litt&Arts. Arts et pratiques du texte, de l’image, de l’écran et de la scène)

Le projet CORR-PROUST 1907-1914 vise à constituer une archive virtuelle qui, par la liaison systématique entre ses lettres, les documents de genèse de son œuvre, et les archives culturelles et médiatiques de son époque, permettra de reconstituer les étapes et les modalités du travail créateur de Marcel Proust entre 1907 et 1914 et d’explorer les multiples aspects du processus génétique.
Des articles de 1907, qui marquent le retour de Proust à l’écriture fictionnelle, au foisonnement de ses projets essayistiques et romanesques en 1908, des premiers jets d’un roman encore hésitant à la publication du premier volume fin 1913 et à sa valorisation médiatique, c’est en effet par sa correspondance que l’écrivain reclus consulte, teste des idées ou des formules, sollicite l’avis d’amis sûrs à différentes étapes de la genèse, et aussi (ne pouvant guère se lever) orchestre les collaborations requises pour sa documentation, pour la gestion éditoriale de son œuvre et pour sa médiatisation.
Le projet CORR-PROUST 1907-1914 a ainsi pour objectif de produire des données encodées et enrichies à partir du corpus épistolaire (révisé, augmenté et annoté) de ces années créatrices afin de pouvoir, avec des outils de fouille quantitative et qualitative, analyser le rôle des divers correspondants, le style de ces relations épistolaires, repérer des citations littéraires et des emprunts à diverses sources textuelles, ou mesurer l’impact des événements politiques ou culturels dans la réflexion de l’écrivain. En mettant en lumière la genèse d’une œuvre littéraire majeure à travers une hétérogénéité de documents liés par l’annotation et rendus interrogeables par l’encodage, le projet contribuera au mouvement de valorisation des archives de la création littéraire et au développement des humanités numériques.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search