Les fiches de lecture de Michel Foucault : un projet scientifique et archivistique

La publication sur la plate-forme EMAN des fiches de lectures de Michel Foucault constitue une étape décisive du projet FFL.

Le projet FFL vise un double objectif :

numériser, décrire et mettre en ligne les fiches de lecture de Michel Foucault se rapportant à la préparation de ses livres, cours, conférences, etc. (fiches conservées, depuis 2013, au département des Manuscrits de la BnF) – corpus jamais exploré systématiquement jusqu’à présent, et qui offre un accès inédit, notamment, à l’archive des projets de livre abandonnés (tels les volumes annoncés, en 1976, de l’Histoire de la sexualité) ;

permettre, par là, une nouvelle approche de l’œuvre de Foucault, fondée sur l’analyse des pratiques de lecture du philosophe et des cheminements de pensée qu’elles aident à retracer. Il ne s’agit donc pas seulement de reconstituer la « bibliothèque virtuelle » des ouvrages de Foucault, afin d’offrir au chercheur des possibilités nouvelles de circulation entre les auteurs cités, les thèmes et les notions, mais de contribuer, par cet outil, à l’élaboration d’une herméneutique philosophique prenant en compte la matérialité des gestes de lecture, à travers les différents « styles » de travail (en deçà des « styles » d’écriture) expérimentés au cours des années.

La plateforme FFL-EMAN, véritable espace d’exposition des documents de travail du philosophe, permettra à la communauté scientifique et plus largement au public de participer à ce projet d’envergure.

Un premier lot de trois boîtes, soit 1 855 feuillets, est d’ores et déjà disponible sur ce site. Le corpus final sera constitué de 25 boîtes dont l’inventaire est disponible ici. Les images numérisées seront à terme également consultables dans Gallica.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.