Visualisations à partir de l’Annuaire artistique des collectionneurs de 1882-1883 de Ris-Paquot, Valentine Truchard

Visualisations construites à partir de l’Annuaire artistique des collectionneurs de 1882-1883 de Ris-Paquot, par Valentine Truchard (Juin 2021)


Dans ce journal de bord, j’essaierai d’expliciter au maximum les étapes par lesquelles je suis passée pour construire un set de visualisations graphiques diverses à partir du corpus de l’Annuaire artistique des collectionneurs de 1882-1883. Celui-ci m’a été fourni sous la forme d’un excel source rempli par Léa
Saint-Raymond.


I) De l’information “brute” à la catégorisation des collectionneurs et des
objets collectionnés par ces derniers


a) Catégoriser les collectionneurs
A partir de l’excel que m’avait fourni Léa Saint-Raymond, j’ai commencé par parcourir globalement les 3453 entrées de la feuille brute afin de repérer quelques redondances ou points intéressants à partir desquels réfléchir à une catégorisation de mes collectionneurs. J’ai remarqué que parmi les 1374
collectionneurs visibles après dédoublonnage (comprenant les femmes, les hommes, quelques institutions et de rares couples de collectionneurs) un nombre important de ceux-ci avaient un nom à particule de noblesse.
J’ai aussi noté qu’une partie de cette noblesse française était titrée. J’ai donc décidé qu’il pourrait être pertinent d’encoder cette information afin de visualiser quelle proportion des collectionneurs autodéclarés de 1882-1883 représentait la noblesse française.
Pour ce faire, j’ai commencé par créer la colonne “Présence d’une particule de noblesse” que j’encodais par un “Y” (pour “Yes”) si le nom comportait une particule, et par un “N” (“No”) sinon. J’ai également créé une colonne “Titre de noblesse” que je remplissais soit en renseignant le titre de noblesse du collectionneur s’il en avait un, soit par un “N” s’il n’en possédait pas. Pour ne pas avoir à multiplier les termes féminins et masculins, j’ai décidé d’opter pour les formulations suivantes: “Comte(sse)”, “Vicomte(sse)”, “Duc(hesse)”, “Marquis(e)”, “Baron(ne)”, “Prince(sse)”, et “Chevalier” puisque ce titre-ci n’est accordé qu’à des hommes.
En parallèle de cet encodage de noblesse, j’ai aussi catégorisé mes collectionneurs en fonction de leur genre dans la colonne “M/F ?”. Voici ma catégorisation : “M” pour un homme, “F” pour une femme, “M,F” pour un couple, et “N” pour une institution (par exemple un musée ou une abbaye). D’autre part,
constatant que certaines cases mentionnaient plusieurs collectionneurs d’une même famille en leur sein, j’ai décidé de créer une catégorie “Effectif collectionneurs” afin de garder une trace du nombre de personnes mentionnées dans une même case. Par défaut, cette case avait pour valeur “1”. Mais lorsque je faisais face aux cas : “MM Dupont” ou “Monsieur et Madame Dupont” ou “ Monsieur Emile Dupont et Monsieur Jacques Dupont”, je renseignais cette case de la façon suivante : “2” (si clairement deux collectionneurs étaient mentionnés) ou “2 ou plus” (dans le cas d’une ambiguïté sur le nombre, par exemple “MM Dupont” ).

Lire la suite du retour d’expérience de Valentine Truchard


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search