Compte-rendu de l’Atelier ” Cultural Evolution ” dans le colloque international des ” Computational Humanities Research “, Edgard Dubourg

L’évolution culturelle est un champ de recherche émergeant qui s’intéresse à la transmission sociale d’informations culturelles, et aux changements de ces informations transmises, au cours du temps.
L’école de Paris de l’évolution culturelle insiste sur les facteurs cognitifs de transmission sociale de la culture : un individu donné fait « fonctionner » son esprit quand il décide quoi apprendre, qui écouter, quel outil utiliser, quel produit culturel consommer…

La première intervention a porté sur la ” cumulativité ” de la culture et sur le progrès culturel. C’est l’idée encore débattue que les systèmes culturels s’améliorent au cours du temps, parce qu’ils s’appuient chaque fois « intelligemment » sur les systèmes précédents. Nous ne repartons jamais de zéro. Nous reconstruisons et nous inventons sur ce qui a déjà été produit. Cette théorie mène à formuler plusieurs prédictions qui peuvent être testée par les humanités digitales, qui permet de créer des modèles de l’histoire culturelle, par exemple de l’histoire littéraire.


L’idée de culture cumulative implique trois processus différents : l’accumulation à proprement dite, c’est-à-dire l’augmentation du nombre de traits propres à un item culturel (au cours du temps, on a fait évoluer la roue en ajoutant des rainures pour adhérer au sol) ; l’amélioration, c’est-à-dire l’introduction de meilleurs traits (on est passé de roues en pierre à des roues en bois) ; l’ajustement, soit l’introduction de nouveaux traits sur la base des traits existants.


Le projet présenté s’intéresse aux fan fictions, c’est-à-dire aux histoires fictionnelles écrites par des fans suite à la production d’une œuvre fictionnelle « canonique ». Les fans transmettent des modifications et réinterprétations de l’œuvre en question. C’est un phénomène d’une grande ampleur.
En 2020, AO3, la plus grande bibliothèque en ligne de fan fictions au monde, héberge 40 000 fandoms et plus de 6 millions fan fictions. Le site internet a même été récompensé par le prix Hugo, un prix littéraire américain. C’est leur base de données que les intervenants ont utilisée.

Lire la suite du Compte_rendu_Edgard_Dubourg


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search